Découpeuse jet d'eau : Wazer

De Wiki Astech
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Découpeuse jet d'eau : Wazer

Cette machine permet de découper diverses matériaux, principalement des métaux, de la céramique et de la fibre de carbone, ayant une épaisseur de l'ordre du millimètre. Plus d'informations, et notamment la liste complète des matériaux et leurs épaisseurs maximales, sont disponibles sur le site du constructeur.

Caractéristiques générales de la découpeuse jet d'eau
Caractéristiques Description
Dimension du plateau 460 x 305 mm
Saignée de coupe (diamètre du jet d'eau) 1 mm
Précision du positionnement 0.08 mm
Logiciel de contrôle Wam wazer
Connectivité Carte SD
Type d'abrasif Garnet 80 mesh
Capacité d'abrasif 13,5 kg

Formation rapide

Etape 1 : Préparer son fichier de découpe vectorisé.

Le logiciel de contrôle Wam Wazer n'est compatible qu'avec des fichiers au format SVG ou DXF.


Etape 2 : Configurer la découpe sur Wam Wazer

Pour configurer la découpe, il faut utiliser le logiciel propriétaire Wam Wazer en se connectant au compte du fablab (sur lequel est enregistré le numéro de série de la machine). Cette étape ne peut donc se faire qu'au fablab et il faut demander à un administrateur ou au fabmanager de rentrer le mot de passe du compte.

Connection à Wam Wazer.png

Il suffit ensuite de suivre les étapes sur Wam Wazer afin de créer un GCODE à partir du fichier de découpe SVG ou DXF.










File.png



1) File : permet d'importer le fichier SVG ou DXF. Comme on le voit ci-dessous, on peut mettre plusieurs fichiers différents ou plusieurs fois le même fichier.





2) Scale and position : permet d'ajuster précisément l'échelle et la position de chacune des pièces. Il faut bien penser à sélectionner la pièce en cliquant dessus avant de pouvoir modifier sa position via le menu. On peut aussi déplacer la pièce, moins précisément toutefois, avec l'interface graphique.



Matériaux wazer.png


3) Material : permet de sélectionner le bon matériau ainsi que son épaisseur. Cette étape est très importante puisqu'elle va régler, en fonction du matériau choisi et de son épaisseur, la vitesse de coupe de la machine. La liste des matériaux est disponible sur le le site du constructeur. Plus le matériau est ductile, plus la découpe sera rapide et moins il consommera d'abrasif (qui coûte très cher). Par exemple, à épaisseur égale, l'aluminium consommera moins d'abrasif que l'acier. Pour minimiser le prix de la découpe, il faut donc bien choisir son matériau et son épaisseur.








Cutting path.png

4) Cutting Path : permet de sélectionner la position du jet d'eau par rapport au tracé vectorisé du fichier de découpe. Là encore, il faut penser à bien sélectionner une pièce pour lui assigner son mode de découpe. On peut donc très bien avoir une pièce en mode "outside" et une autre en mode "centerline". De même, si le fichier DXF contient des côtes ou des textes qui ne doivent pas être découpés, on peut les sélectionner et activer le mode "no cut". Enfin, pour les modes "outside" et "inside", on peut ajuster la valeur de "offset" qui correspond à la distance entre le centre du jet d'eau et le centre du trait de coupe vectorisé. Pour bien comprendre, si l'on choisit "outside" et que l'on fixe l'offset à 0 mm, c'est comme si on utilise le mode "centerline". Comme le jet d'eau à un diamètre de 1 mm, la valeur par défaut de l'offset à 0,48 mm permet d'avoir le jet qui effleure le contour de la pièce.

Explication offset.png










Tabs and leads.png

5) Tabs and Leads : permet de placer des petits supports afin que la pièce reste stable tout au long de la découpe. Pour retirer plus facilement la pièce, il est préférable de placer seulement 2 supports selon un axe de rotation. Ainsi, après la découpe, la rotation de la pièce va casser ces supports. En revanche, pour des pièces assez épaisse ou des matériaux particulier tel que la céramique, il ne vaut mieux pas en mettre.









Cuts.png

6) Cuts : permet de définir la finition de la pièce et de générer le GCODE. Plus la finition est fine, plus la découpe sera longue et consommera de l'abrasif. Après génération du GCODE, il faut bien noter le poids d'abrasif estimé afin de charger la machine avec la bonne quantité. Cela permet d'éviter de laisser une grande quantité d'abrasif dans le réservoir de la machine où il y a plus de risque de l'humidifier. En effet, l'abrasif projeté dans la buse doit être bien sec et se mélanger avec l'eau au dernier moment pour ne pas obstruer le conduit avec des caillots d'abrasif humide.